Home Logo

Menu

Cap Vert

Mise à jour le 21/03/2022

Quelles sont les formalités de sortie et d'entrée Covid19 ?

Pays inscrit sur la liste "verte"

Tous les voyageurs se rendant au Cap-Vert par voie aérienne ou par voie maritime, à l’exception de ceux âgés de moins de douze ans ou n’effectuant qu’un transit au Cap-Vert (sans sortir de la zone internationale), doivent présenter, avant l’embarquement et à l’arrivée dans le pays, l’un des documents suivants :


  • un certificat de vaccination contre la Covid-19 (schéma vaccinal complet, avec dose de rappel obligatoire) – dite « troisième dose » si le schéma vaccinal initial en comportait deux – datant de plus de 14 jours avant l’arrivée au Cap-Vert) ; ou
  • un certificat valide de rétablissement, valable 90 jours maximum après un premier test PCR positif ; ; ou
  • un document attestant la réalisation d’un test virologique (PCR), avec résultat négatif, moins de 72 heures avant l’embarquement, ou d’un test antigénique, avec résultat négatif, moins de 48 heures avant l’embarquement (indépendamment de la durée du vol ou de la traversée).


Pour les voyageurs âgés de douze à dix-sept ans, l’obligation de dose de rappel ne s’applique pas.

Cette réglementation s’applique également à tous les voyages inter-îles à l’intérieur du pays, par voie aérienne comme par voie maritime.

Avant d’embarquer sur un vol international à destination du Cap-Vert, tous les voyageurs doivent obligatoirement compléter un formulaire de surveillance et de contrôle sanitaire (Ficha de Vigilância e Controlo Sanitário). Cette démarche peut être effectuée en ligne sur le site gouvernemental.

Les autorités capverdiennes se réservent le droit de refuser l’accès à leur territoire à des voyageurs en provenance de pays considérés comme à risque.

Cette réglementation n’est pas exclusive de celle, éventuellement plus contraignante, en vigueur dans le pays de départ (à laquelle peut s’ajouter celle en vigueur dans le pays de transit, si applicable : consulter la fiche Conseils aux voyageurs correspondante, le cas échéant).


Formalités

Les autorités capverdiennes exigent que le passeport ait une durée de validité au moins égale à six mois après la fin prévue du séjour dans le pays.

Les ressortissants français voyageant au Cap-Vert pour un motif touristique sont exemptés de visa si la durée de leur séjour n’excède pas 30 jours.


Quels que soient la durée et le motif de son séjour, tout voyageur doit se soumettre, au moins cinq jours avant son arrivée sur le territoire capverdien, à une formalité préalable de pré-enregistrement sur la plate-forme gouvernementale dédiée www.ease.gov.cv.

Lors de l’accomplissement de cette démarche, le voyageur saisit les données de son passeport, ses dates prévisibles d’entrée et de sortie du territoire capverdien, son numéro de vol et son lieu de villégiature, et s’acquitte d’une taxe de sécurité aéroportuaire de 3 400 escudos (30,83 euros). La présentation du justificatif du paiement de cette taxe sera exigée à son arrivée sur le territoire capverdien.

Si le délai de préavis minimal de cinq jours susmentionné n’est pas respecté, le voyageur s’expose au risque que son paiement en ligne, quoique effectif, n’ait pas encore été pris en compte par la police aux frontières capverdienne. Dans ce cas, il devra payer à nouveau, à l’arrivée sur le territoire capverdien, la somme requise. Il pourra éventuellement présenter ultérieurement une demande de remboursement auprès de la Direction des étrangers et des frontières, mais l’ambassade de France ne sera pas en mesure de l’assister dans cette démarche.


>> Autres destinations